You are currently viewing Chez Depardon, la transmission

Chez Depardon, la transmission

Les saisons des vignerons sont loin d’être monotones et paisibles. Pourtant, cette année, Olivier Depardon est un homme satisfait. Les vendanges viennent de commencer et une pluie salvatrice a gorgé les raisins juste avant la récolte. Voilà qui est prometteur pour l’ensemble de la production d’Olivier. Beaujolais Nouveaux, Morgon (dont il produit les six climats), Régnié ou Beaujolais Villages, la récolte s’annonce belle et bonne.

Premier aperçu du Beaujolais Nouveaux : les raisins bien riches en jus ont permis des acidités bien équilibrées qui devraient rapprocher la récolte de celle de 2015. Une bien belle nouvelle pour les amateurs ! Avec 23 personnes pour couper les grappes et deux hotteurs, les vendanges devraient durer encore 15 jours environ, le temps de récolter les 26,5 hectares d’Olivier.

Mais Olivier Depardon, issu de la 7ème génération de viticulteurs de la famille est satisfait par l’arrivée de la 8ème génération. Alexis, le fils, va reprendre à 22 ans seulement l’exploitation de 3 hectares de Côtes de Py. Un challenge important et audacieux mais qui ne fait pas froid aux yeux de ce jeune homme passionné et plein d’envie. C’est sous le chêne familial qui surplombe ses coteaux qu’il contemple la tâche à accomplir mais aussi la beauté de son travail, fruit de tant d’années de passion familiale.

Caroline, la fille, va également rejoindre l’aventure familiale, mais plutôt du côté administratif. Une tradition familiale qui perdure et qui montre l’engagement des jeunes générations pour la préservation du patrimoine de leurs ancêtres. Une bien belle leçon.

Côté vin, les Beaujolais Nouveaux donneront le ton de l’ensemble de la récolte. Mais les bouteilles d’Olivier ont déjà reçu 3 médailles d’Or par Gilbert & Gaillard. Quoi qu’il arrive, on se donne rendez-vous dans un an pour découvrir la première récolte d’Alexis !