You are currently viewing GLOUPS, CA VA TRAMBLER ! #16

GLOUPS, CA VA TRAMBLER ! #16

A l’occasion de la transformation du mythique Rambler, Glou Glou est allé à la rencontre de Cyril Pays, propriétaire du lieu. Habitué des soirées festives et des événements, il nous livre ses bonnes pratiques et ses idées pour faire gloupser son établissement et sortir de la routine ! 

Comment ciblez-vous les événements à organiser ?

Nous essayons de toujours faire des choses qui nous plaisent et qui sont en accord avec le lieu. Nous souhaitons avoir une offre variée pour permettre au client de faire son choix. Par exemple, l’ambiance et les éventuels événements sont différents en semaine et le week-end.

Est-ce important pour vous d’adapter la décoration à l’événement organisé ?

Cela dépend de l’événement concerné. Pour certaines occasions très festives, comme Halloween, il est évident que nous jouons le jeu avec de la décoration spécifique qui vient améliorer l’ambiance. Nous utilisons également les kits fournisseurs pour les offrir en goodies à nos clients. Pour d’autres événements tels que les marchés de créateurs, il n’y a pas besoin de décoration spécifique car les éléments présents la constituent d’eux-mêmes.

GLOUPS, CA VA TRAMBLER

Mettez-vous en place des animations spécifiques (DJ, performer…) ?

On veille à toujours adapter l’animation avec la thématique de la soirée. Par exemple, nous avons créé un espace DJ et nous allons faire venir des personnes qui réaliseront un habillage musical en accord avec l’ambiance de l’événement. La programmation musicale en général doit être adaptée à l’expérience client que nous souhaitons proposer.

Quelle communication privilégiez-vous pour mettre en avant les événements organisés ?

Nous nous servons principalement de Facebook pour relayer tous nos événements. Cela correspond bien à notre cible et nous permet de toucher directement nos clients et ceux que nous intéressons. Nous relayons également notre actualité sur le site internet. Nous ne réalisons pas de campagne de distribution de flyers car nous n’avons pas la possibilité de toucher précisément notre cible et notre clientèle. Plus la clientèle est ciblée, plus elle est fidèle et reviendra régulièrement.

Avez-vous une fréquence idéale ?

Nous avons remarqué que plus nous organisons des événements, moins notre clientèle s’y intéresse… On devient rapidement un lieu spécialisé dans l’événement et ce n’est pas forcément le but. Si on reste sur des animations occasionnelles, on marque davantage notre clientèle.

Quelles sont les retombées que vous observez à l’issue de ces soirées spécifiques ?

Nous avons une belle base de client qui répond souvent à l’appel. Ils sont satisfaits car ça change du quotidien. Mais nous utilisons également ces événements pour ouvrir le panel de notre clientèle et attirer du monde.

LE RAMBLER 2.0 //

Exit les Hulks et mètres de shooters appréciés des étudiants lyonnais

Depuis quelques temps, Cyril souhaitait faire évoluer ce lieu qui n’était pas assez reconnu pour son architecture mais plutôt pour son ambiance. Il souhaitait y apporter une nouvelle atmosphère plus proche de ses aspirations et de sa vision de ce lieu. Les travaux réalisés cet été pour ce Rambler 2.0 avec le cabinet Ardin ont permis de créer une décoration unique à Lyon, dans une ambiance indus’ et atelier. La clientèle ciblée se veut plus âgée et à la recherche de nouveauté.

Le changement se retrouve également du côté de l’offre avec une belle sélection de vins et de bières et une proposition food (planches de charcuteries et fromages, bruschetta… Le tout issu de produits frais et de qualité).
En début de semaine l’ambiance sera plus posée avec une proposition électro adaptée. L’offre du week-end se veut plus festive avec une offre musicale moins pointue.

Cyril est également propriétaire du Bistrot de la Botte (8 Rue Mgr Lavarenne, 69005 Lyon) et prochainement de deux autres affaires avant la fin de l’année !

GLOUPS, CA VA TRAMBLER