You are currently viewing GLOUPS RENCONTRE ! BRASSERIE DU MONT BLANC #9

GLOUPS RENCONTRE ! BRASSERIE DU MONT BLANC #9

Qu’on les nomme blondes, blanches ou rousses, on les aime toutes et pour toujours. Nez caramel, légèrement fleuries, arômes de châtaignes grillées, délicatement citronnées, saveurs de malts ou notes de coriandres… Nos équipes n’ont écouté que leur courage pour gravir les sommets et goûter aux bières du Mont Blanc ! Un reportage rien que pour Gloups.

gerant brasserie du mont blanc

 

Tout commence par une histoire d’hommes et de passion, c’est un classique. Le jeune savoyard Sylvain Chiron semblait prédestiné à entreprendre et pour cause : membre de la 5e génération d’une famille ayant redonné vie aux Crozets, il rend, en 1996, ses lettres de noblesse aux sirops et liqueurs d’Eyguebelle en rachetant la distillerie de l’Abbaye cistercienne du même nom.

Il rencontrera le père Abbé, qui lui ouvrira les portes d’un monastère trapiste en Belgique où il apprendra les secrets de fabrication de brasseur, et la science de son ami « Panoramix », maître distillateur.

Accompagnés d’un des meilleurs brasseurs belges, ils concoctent alors tous les trois une potion à base de malt, de houblon, d’épices et d’une eau de source aux qualités exceptionnelles : celle de l’Enchapleuze à 2074m, sous l’Aiguille du Goûter au coeur des glaciers du Mont Blanc. Et c’est en 1999 que l’entrepreneur fait renaître La Brasserie du Mont Blanc, créée à Salanches en 1821, endormie depuis 1966 et désormais installée à la Motte-Servolex.

La Brasserie indépendante connaît alors une très jolie success story. De nombreuses récompenses au Concours Général Agricole de Paris d’abord, puis quatre titres de Championne du Monde aux « World Beer Awards » rassemblant plus de 1000 bières issues de 30 pays différents. La victoire de 2015 fait accéder la Bière Blanche du Mont Blanc au club très fermé des 8 meilleures bières blanches du Monde, toutes catégories confondues. La magie de la potion a fait tout son effet. Cette Brasserie artisanale n’a pourtant rien d’une auberge gauloise. Côté marmites, ce sont 6 cuves de fermentation flambant neuves qui permettent de laisser matûrer les bières de garde. Un outil de production permettant de supporter une croissance à trois chiffres en 3 ans et de répondre à une demande toujours plus grande de consommation locale, française et qualitative. La Brasserie produit 25 000 hectolitres dont 15% destinés à l’export dans plus de 22 pays.

En France, cette bière a séduit immédiatement les professionnels du CHR. Sébastien Tournissoux, directeur général du groupe Rhône Alpes Distribution, présent lors de la rencontre avec Sylvain Chiron en témoigne : « Nous avons la chance et le plaisir de pouvoir développer les Bières du Mont Blanc dans les cafés, hôtels et restaurants avec qui nous travaillons. Nos clients suivent de plus en plus la tendance locale et authentique ».

Glou Glou recommande donc chaleureusement le bar « BMB » afin d’y déguster les bières de la Brasserie mais aussi une large sélection de leurs consoeurs belges, d’acheter en boutique ou encore de découvrir en groupe les secrets de fabrication de cette superbe mousse. Il est également possible d’y déjeuner du lundi au vendredi. Bref, à visiter absolument sauf, bien évidemment, si vous êtes tombés dedans étant petit.

processus brasserie du mont blanc